L’observation des baleines à Tahiti et ses îles

Le périple des baleines en Polynésie

C’est à Tahiti et aux îles Australes que les baleines à bosse viennent donner naissance à leurs baleineaux, après un incroyable périple de près de 6 000 kilomètres depuis l’Antarctique. La plupart du temps, elles s’accouplent en route, avant d’arriver dans nos eaux au début du mois de juillet. Mais il leur arrive aussi de s’accoupler au large de nos îles. La mise-bas intervient habituellement en septembre, à Tahiti et Moorea ou à Rurutu, dans les îles Australes. En Polynésie, la « saison des baleines » dure environ quatre mois (de juillet à novembre). Tout au long de cette période qu’elles consacrent entièrement à la mise-bas et à la protection de leurs fragiles baleineaux, les baleines jeûnent. A la fin du printemps austral, elles repartent vers l’Antarctique et atteignent leur destination en environ 1 mois et demi de navigation. C’est seulement en retrouvant les eaux polaires après une odyssée de près de 12 000 kilomètres, qu’elles rompront le jeûne en ingurgitant d’incroyables quantités de krill qui leur permettront de reconstituer leur précieuse masse graisseuse…

Il faut avoir à l’esprit que l’observation des baleines est devenue une attraction et même un « must see » à l’échelle de la planète. Certains voyageurs sont devenus de véritables passionnés qui courent le monde pour voir les cétacés partout où on peut les voir. Le « whale watching » est devenu un véritable produit de niche touristique pour les destinations qui à l’instar de Tahiti et ses îles, peuvent proposer cette activité à leurs visiteurs.

Alors oui, on peut se demander pourquoi ? En réalité, ce fort intérêt et cette sympathie grandissante des populations pour la baleine elle-même comme pour ses mystérieuses pérégrinations autour du globe, constituent un véritable phénomène de société. Ce phénomène lui-même, tient très certainement aux campagnes de sensibilisation d’ampleur mondiale qui ont été lancées au cours des 20 dernières années. En effet, en interpellant la conscience et la sensibilité de tout un chacun, ces campagnes ont largement contribué à attirer l’attention des peuples du monde entier sur le triste sort des baleines chassées sans pitié, comme sur les risques de disparition qui menacent encore plusieurs espèces de cétacés.

En quelques années seulement, Tahiti et ses îles sont un peu devenus la Mecque du « whale watching ». En effet, les « whale lovers » du monde entier convergent vers nos îles durant l’hiver austral, pour admirer le ballet des baleines à bosse au large de Tahiti, Moorea et Rurutu… Les témoignages des visiteurs évoquent presque toujours une « expérience exceptionnelle dans un paysage et une atmosphère uniques »…

Ce ressenti quasi-unanime de nos visiteurs n’a rien de surprenant. Il fait tout simplement droit à la réalité : En effet, s’il est vrai que les baleines peuvent être observées un peu partout dans le monde (et surtout pendant la période de la mise bas), rares sont les mers, les latitudes et les configurations générales dans lesquelles voir évoluer les baleines ne signifie pas froid, inconfort et sentiment d’insécurité… Et c’est justement là que Tahiti et ses îles s’imposent comme l’une des destinations « whale watching » les plus sûres et surtout, les plus agréables au monde : Nos îles permettent aux visiteurs de voir les baleines évoluer dans un cadre océanique majestueux dont l’immensité tranquille fascine, apaise et se respire voluptueusement. Le paysage qui sert de décor aux expéditions de « whale watching » est celui qu’offrent les rivages paradisiaques d’îles hautes aux reliefs couverts d’arbres fleuris ou d’atolls déployant autour d’eux le halo d’émeraude de leurs immenses lagons. Les expéditions se déroulent toujours dans les conditions climatiques particulièrement agréables de notre « hiver » polynésien (puisque la période d’observation des baleines se situe entre juillet et octobre), avec des températures très douces qui oscillent entre 27 et 28 degrés Celsius ; la température de l’eau étant sensiblement la même, ce qui facilite grandement la pratique et l’expérience inoubliable du « whale swimming » quand les guides jugent que les baleines sont suffisamment paisibles pour accepter la présence de plongeurs dans leur périmètre.

Et si les conditions des expéditions de « whale watching » sont agréables pour les visiteurs, elles le sont aussi pour les baleines elles -mêmes qui dans nos eaux, bénéficient du biotope idéal avec une température parfaitement adaptée au fragile métabolisme des nouveaux nés et surtout une paix et une sécurité absolues que garantissent le code de l’environnement polynésien (en vigueur depuis 2002) et la création officielle d’un sanctuaire marin de 4 millions de kilomètres carrés (l’un des plus vastes au monde) par le gouvernement du Pays.

Les prestataires d’activités proposant du « whale watching » (et occasionnellement du « whale swimming ») ne manquent pas. Tous se conforment à la loi et aux normes de sécurité régissant l’approche des baleines et les périmètres à respecter. En saison, certains clubs de plongée proposent également cette activité.

Alors, n’hésitez plus et partez à Tahiti et ses îles pour contempler le ballet magique des baleines à bosse dans nos eaux, pour entendre le chant mélodieux et envoûtant des mâles en quête d’amour et voir de près les attendrissants baleineaux aux premières heures de leurs vies de futurs grands voyageurs des mers du sud…

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER !

Mettez-vous en mode "rêve" ! Et connectez-vous au Paradis ! Recevez nos offres spéciales et restez à l'affût des meilleures opportunités de venir vivre ou revivre votre rêve en vous abonnant à notre Newsletter !